BOTS, un projet européen sur le cancer du sein

L’équipe 7 de l’unité (Cibler la Transcription dans le Cancer du Sein) dirigé par Martin Teichmann porte le projet européen « Blue Organoids for Treatment Selection (BOTS) ». Il s’inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG Espace Atlantique qui promeut le développement régional par la coopération transnationale entre les régions atlantiques européennes.

Ce projet est le résultat d’une collaboration entre l’Université de Bordeaux en tant que chef de file, à travers l’Institut d’Oncologie de Bordeaux et l’Institut de Chimie & Biologie des Membranes & Nano-objets (CBMN), et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (Institut des Sciences Analytiques et de Physico-Chimie pour l’Environnement et les Matériaux), la Faculdade de Medicina da Universidade do Porto, CIC bioGune et Royal College of Surgeons in Ireland (RCSI).

But du projet :

Le projet BOTS vise à produire des hydrogels marins dérivés de biopolymères marins pour le développement d’un nouveau modèle d’organoïde du cancer du sein. Les hydrogels marins seront modifiés chimiquement pour favoriser la croissance des cellules humaines et pour conférer les propriétés physiques requises pour la bio-impression. Ils pourront ainsi être mis à l’échelle en vue d’une utilisation commerciale. À terme, il est envisagé la création de deux PME, l’une pour fabriquer des hydrogels marins à l’échelle, l’autre pour effectuer des tests de médicaments pour la médecine personnalisée.

En outre, BOTS vient soutenir la création ou la dérivation d’hydrogels à partir de produits de poissons, d’algues et de crustacés pour lutter contre le cancer du sein.

Membres de l’équipe projet :

Pr Richard Iggo est le coordinateur scientifique référent du projet BOTS. Il définit la trajectoire, les objectifs ainsi que l’orientation du projet en lien avec les partenaires. Il veille également à ce que les activités du projet soient menées à bien et les coordonnent.

Pour mener à bien les activités et les résultats du projet, une chercheuse contractuelle et une doctorante complètent l’équipe du projet BOTS. Elles participeront activement à la création de biomatériaux à haute valeur ajoutée basés sur des biopolymères de poissons, d’algues et de crustacés.

Ces travaux conduiront à la création de PME employant de jeunes professionnels hautement qualifiés dans l’espace atlantique.

Dr Irinka Séraudie, chercheuse contractuelle, est responsable du développement et de la caractérisation du nouveau modèle d’organoïde du cancer du sein. À terme, elle participera également aux essais des médicaments qui tuent les organoïdes cultivés dans de nouveaux hydrogels à l’aide d’une technologie qui pourra être mise à l’échelle pour une utilisation diagnostique commerciale. Dr Gaïd Le Corre participe activement au projet dans le cadre de la rédaction de sa thèse.

En tant que de chargée de projet, Salomé Huart veille au bon développement du projet. Elle coordonne et anime le consortium de partenaires et veille à la bonne mise en œuvre des activités du projet. De plus, elle coordonne les aspects administratifs, financiers et communicationnels liés aux activités du projet.

Budget du projet :

Total : 3,448,606.78 €

Co-financement FEDER : 2,586,455.08 €

Réseaux sociaux :